THEORIE

Lois Physiques

Barotraumatismes

Incidents biochimiques

Procédures de décompression

theorie plongee

.: incidents biochimiques dus à l'azote : causes et symptômes :.

L'azote est un gaz neutre, diluant, qui n'est pas dangereux pour l'organisme à faible pression. Cependant au delà d'une certaine profondeur, environ 40m, l'azote peut entrainer le trouble nerveux appelé la narcose.

La zone à risque de la narcose se situe entre 40m et 60m mais il faut noter que certains individus sensibles peuvent en ressentir les premiers effets dès la profondeur de 30m. Au delà de 60m, les risques liés à la narcose deviennent trop difficiles à contrôler et c'est pour celà que la limite de plongée à l'air a été fixée à cette profondeur.

Les symptômes de la narcose sont les suivants :

- Ivresse des profondeurs, euphorie

- Sensation de déséquilibre

- Trouble de la vision

- Difficulté à lire les instruments

- Retard de réponse aux signes

- Accentuation du dialogue intérieur

- Diminution de l'attention, de la mémoire et de la coordination

- Perte de conscience

.: incidents biochimiques dus au CO : prévention et conduite à tenir :.

La prévention de la narcose passe par le respect des règles suivantes :

- Eviter les plongées profondes, ne pas chercher le "record de profondeur"

- Accèder progressivement à la profondeur. De même en cas d'arrêt prolongé de la pratique de la plongée, effectuer une ou plusieurs plongées de réadaptation peu profondes.

- S'observer (sentir ses réactions) et observer ses coéquipers

- Etre en bonne condition physique, ne pas plonger fatigué

- Attention à la prise de certains médicaments, ne pas hésiter à demander conseil à un médecin

 

La conduite à tenir est de remonter dès les premiers signes de narcose.

Ce site nécessite l'installation du lecteur Macromédia Flash pour pouvoir afficher les animations présentes dans les fiches pratiques, les exercices et les jeux. Vous pouvez télécharger ce lecteur gratuitement et en toute sécurité ici : site de Macromédia

 

Coup de Pouce Plongée - Copyright © Pascal Moreau 2005