THEORIE

Lois Physiques

Barotraumatismes

Incidents biochimiques

Procédures de décompression

theorie plongee

.: Plongée consécutive : définition :.

On effectue une plongée consécutive lorsque l'on réalise une seconde plongée moins de 15 minutes après la fin de la plongée précédente.

Il faut porter l'attention sur le fait que ce type de plongée est à proscrire.

.: Plongée consécutive : utilisation des tables MN90 :.

Lorsque 2 plongées sont effectuées dans un intervalle de temps inférieur à 15 minutes, l'azote accumulé dans l'organisme au cours de la première plongée n'est pas évacué. Ces 2 plongées sont alors considérées comme une seule et même plongée unique dont la durée est égale à la somme des durées des 2 immersions consécutives et dont la profondeur est égale à la profondeur maximale atteinte lors de ces 2 immersions.

Prenons comme exemple des plongeurs effectuant une plongée durant laquelle la profondeur maximale atteinte est de 31 mètres. Au bout de 8 minutes les plongeurs décident de remonter à cause des mauvaises conditions de plongée. 12 minutes plus tard, après avoir changé de spot, ces mêmes plongeurs effectuent une seconde plongée d'une durée de 32 minutes à 20 mètres. Rappel : il ne s'agit ici que d'un exemple, ce type de plongée est à proscrire.

Ces 2 plongées étant séparées de seulement 12 minutes, elles sont considérées comme une seule plongée d'une durée de 40 minutes (8 min + 32 min) et de profondeur maximale 31 mètres.

Consultons le tableau principal pour déterminer les paliers à effectuer en prenant comme paramètres une durée de 40 minutes et une profondeur maximale de 32 mètres (31m n'apparaissant pas dans le tableau).

Les tables MN90 donnent alors les résultats suivants : le plongeur devra effectuer un palier de 1 minute à 6 mètres, suivi d'un palier de 29 minutes à 3 mètres le groupe de plongée successive à appliquer sera le groupe K.

On remarque bien que ce type de plongée est très pénalisant en termes de temps de paliers, il est donc fortement déconseillé d'y avoir recours.

.: Durée totale de remontée :.

La durée totale de remontée se calcule de la même façon que pour une plongée simple.

Dans notre exemple il faut donc prendre en compte les éléments suivants (hypothèse : les plongeurs sont à 20 mètres lorsqu'ils prennent la décision de remonter) :

- Remontée de la profondeur de 20 mètres à 3 mètres à la vitesse de 15 mètres par minute et donc d'une durée d'environ 1 minute.

- Palier de 1 minute à 6 mètres.

- Remontée de 6 mètres à 3 mètres à la vitesse de 6 mètres par minute et donc d'une durée de 30 secondes.

- Palier de 29 minute à 3 mètres.

- Remontée de 3 mètres à la surface à la vitesse de 6 mètres par minute et donc d'une durée de 30 secondes.

=> La durée totale de remontée sera d'environ 32 minutes.

.: Profil de plongée :.

Le profil de nos plongées d'exemple est le suivant :

Ce site nécessite l'installation du lecteur Macromédia Flash pour pouvoir afficher les animations présentes dans les fiches pratiques, les exercices et les jeux. Vous pouvez télécharger ce lecteur gratuitement et en toute sécurité ici : site de Macromédia

 

Coup de Pouce Plongée - Copyright © Pascal Moreau 2005