PRATIQUE

Signes de plongée

theorie plongee

.: Les signes de communication en plongée : introduction :.

Pour pallier à l'impossibilité d'utiliser la parole, une série de signes doit être utilisée pour communiquer au cours de la plongée. Vous trouverez ci-dessous les principaux signes à connaître mais il faut garder en mémoire que ceux-çi peuvent varier d'un pays à un autre et qu'il existe de nombreux signes complémentaires. Dans tous les cas les signes doivent être effectués clairement (gestes amples) et bien dans le champ de vision de la ou les personnes ciblées.

.: Principaux signes de plongée :.

Signe "Ok"

Utlisé en tant que question pour demander si tout va bien.
Utilisé en tant que réponse pour signaler que tout va bien.
Utilisé pour signaler que l'on a bien compris un autre signe.

Remarque : si vous demandez à un plongeur si tout va bien via un signe "Ok" et que celui-çi ne répond pas, il faut prendre en charge ce plongeur et l'assister.

Signe "ça ne va pas"

Utilisé en tant que réponse au signe "Ok" ou spontanéement pour signaler que quelque chose ne va pas.
Il faut tenter de préciser quel est le problème, par exemple effectuer le signe "ça ne va pas" et pointer du doigt son oreille pour signaler un problème d'équilibrage des oreilles.
Le signe "ça ne va pas" nécessite une prise en charge immédiate du plongeur concerné et une action adaptée au problème. En cas de doute sur le problème, interrompre la plongée et entamer une remontée assistée.

Signe "on descend"

Utlisé pour indiquer aux membres de la palanquéee que l'on entame la phase de descente.

Signe "on remonte"

Utlisé pour indiquer aux membres de la palanquéee que l'on entame la phase de remontée.
Utilisé à la fin du dernier palier de décompression pour indiquer que l'on peut regagner la surface.

Signe "fin de plongée, fin d'exercice"

Utlisé avant le signe "on remonte" pour indiquer aux membres de la palanquéee que la plongée est terminée.
Il peut aussi être utilisé pour signaler la fin d'un exercice.

Signe "montre moi ton manomètre"

Utlisé par le guide de palanquée pour demander à un plongeur de lui montrer son manomètre afin de contrôler la quantité d'air disponible dans sa bouteille.

Signe "je suis à mi-pression"

Utlisé pour indiquer aux plongeurs de la palanquée que l'on est à mi-pression (c'est à dire, par exemple, que la pression de la bouteille est de 100 bars alors qu'elle était au début de la plongée de 200 bars).

Signe "je suis sur réserve"

Utlisé pour indiquer aux plongeurs de la palanquée que l'on est sur réserve (c'est à dire que la pression de la bouteille est de 50 bars).
Il faut alors sans tarder mettre fin à la plongée et entamer la phase de remontée.

Signe "je n'ai plus d'air"

Utlisé pour indiquer aux plongeurs de la palanquée que l'on est en panne d'air.
Le plongeur effectuant ce signe doit immédiatement être pris en charge, il faut lui donner de l'air et le rassurer. Cet incident met fin à la plongée et la phase de remontée doit être entamée dès que le plongeur à repris son souffle.

Signe "j'ai froid"

Utlisé pour indiquer aux plongeurs de la palanquée que l'on a froid.
Il faut alors mettre fin à la plongée afin d'éviter que cet état d'hypothermie ne s'agrave.

Signe "je suis essoufflé"

Utlisé pour indiquer aux plongeurs de la palanquée que l'on commence à être essouflé.
Il faut alors mettre fin à la plongée, demander au plongeur concerné de bien expirer et effectuer sur lui une procédure de remontée assistée.

Signe "je suis narcosé"

Utlisé pour indiquer aux plongeurs de la palanquée que l'on ressent les premiers effets de la narcose (difficulté de concentration, de lecture des instruments...).
Il faut alors assister le plongeur concerné, le rassurer et le faire remonter de quelques mètres.

Ce site nécessite l'installation du lecteur Macromédia Flash pour pouvoir afficher les animations présentes dans les fiches pratiques, les exercices et les jeux. Vous pouvez télécharger ce lecteur gratuitement et en toute sécurité ici : site de Macromédia

 

Coup de Pouce Plongée - Copyright © Pascal Moreau 2005